Yeux jaunes

Yeux jaunes

Causes et Symptômes associés

Cancer du pancréas – Dépression, diarrhées, douleurs à l’abdomen el dans le dos, faiblesse, fatigue, jaunisse, nausées/vomissements, pâleur, perte de poids et d’appétit, selles pâles, urines foncées.

Cirrhose du foie – Aucun d’abord. Chevilles enflées, démangeaisons, ecchymose au moindre choc, faiblesse, perte de poids et d’appétit, sang dans les selles, sensation de malaise général, somnolence, vomissements, vomissements avec du sang.

Hépatite virale – Courbatures, démangeaisons généralisées avec ou sans éruptions, fièvre modérée, hypertrophie et sensibilité du foie, fatigue extrême, hoquet, jaunisse, mauvaise haleine, nausées, perte d’appctii. selles claires, sueurs nocturnes, unnes foncées.

Jaunisse du nouveau-né (ictère physiologique) – Jaunisse légère apparaissant le 2e ou le 3e jour et disparaissant d*ellc-même au bout d’1 ou 2 semaines.

L’indice d’un excès de bilirubine
La bilirubine est un pigment de type plutôt jaunâtre transitant par
le foie et qui finalement s’élimine dans les selles en passant par la
bile. Normalement, le sang ne contient que tort peu de bilirubine. Mais si par accident un surplus se produit la durée de vie des globules rouges sera moindre et des maladies liées au foie apparaîtront. Le premier signe d’hyperbilirubinémie, c’est bien sûr la jaunisse: la peau du corps est jaune, le blanc des yeux également. C’est un signe qu’il faut prendre très au sérieux. Un foie qui se dégrade ou qui fonctionne mal porte atteinte à tout le reste du corps.

Ce que vous pouvez faire
Il faut, c’est l’évidence même, passer des tests sanguins. Même si
vos yeux ne sont pas très jaunes, ne négligez pas cette étape.
Il est possible que votre excès de bilirubine ne soit que passager
ou encore que vous soutiriez du syndrome de Gilbert (une maladie
héréditaire qui vous empêche de transformer normalement la bilirubine transitant par le foie), mais ne courez aucun risque inutile.

S’il s’agit d’un cancer du pancréas
Consultez la rubrique Selles pâles dans la section Système gastro-intestinal.

S’il s’agit d’une cirrhose du foie
C’est bien sûr une maladie très grave. L’alcool en est la cause
première, mais il en existe beaucoup d’autres: hépatite virale, maladie de Wilson et certaines qui sont d’origine encore inconnue.
La première étape consiste, bien sûr, à voir votre médecin. Vous
devrez par la suite supprimer de manière totale et définitive l’alcool, peu importe que ce soit là la cause ou non de votre problème.
Quant au traitement, il variera en fonction de la complexité de la maladie. Mentionnons toutefois qu’en suivant un régime alimentaire riche en glucose et en vitamines, tout en ayant une vie très régulière, vous accroîtrez et de beaucoup vos chances de guérison.
(Pour plus de détails concernant la cirrhose du foie et son traitement, voyez la rubrique Selles pâles dans la section Système gastro-intestinal).

S’il s’agit d’une hépatite virale
Consultez la rubrique Jaunisse dans la section l’eau, cheveux et
ongles.

S’il s’agit de la jaunisse du nouveau-né (ictère physiologique)
Consultez la rubrique Jaunisse dans la section Peau, cheveux et
ongles.

Mais aussi…
Pour éviter les maladies du foie, rien de mieux bien sûr qu’une
consommation modérée d’alcool.
Pour drainer votre foie, buvez beaucoup d’eau.
Évitez également de manger une nourriture trop riche, c’est-à-
dire de saturer inutilement votre foie. Laissez-le respirer de temps
à autre.Si vous êtes homosexuel et/ou avez des partenaires sexuels multiples, utilisez toujours un préservatif.
N’oubliez pas: si vous êtes une personne à risque, faites-vous vacciner contre l’hépatite A et l’hépatite B. Les deux vaccins se donnent simultanément.

Attention!
Si vous avez 50 ans et plus et que vous présentez des symptômes de jaunisse, faites-vous examiner sans délai par votre médecin. Passé cet âge, les risques de tumeur s’accroissent, aussi ne prenez aucun risque.

 

Commentaires