Toux

Toux

Tout le monde un jour ou l’autre a connu les affres de cette situation : vous êtes au cinéma, au théâtre, voire au concert, ou pire vous assistez à une cérémonie empreinte d’une rare gravité, quand voilà que ce que vous souhaitiez le moins se produit : vos poumons font des leurs. Bref, vous toussez.
Pourtant la toux, pour gênante qu’elle puisse être parfois, n’en a pas moins son utilité : débarrasser votre organisme de tout ce qui lui est étranger. Fumée de cigarette, vapeurs de toutes sortes, pollen, produits chimiques, poils d’animaux, sans parler de la kyrielle de bactéries et de virus voguant joyeusement au-dessus de nos têtes,
tout cela, en effet, peut provoquer la toux, selon le Dr Anne Shcl-
don.
En somme, la toux est un mécanisme de défense du corps humain. Grâce à elle, vous vous maintenez, en un sens, en santé. Vous expulsez les indésirables.
Ce n’est que lorsqu’elle perdure au-delà d’un certain délai – que vous-même pouvez facilement reconnaître – qu’elle prend valeur de symptôme.
Faut-il dès lors vous inquiéter ? Parfois oui, bien sûr. Mais la plupart du temps, en sachant bien vous y prendre, tout rentre dans Tordre, et cela très facilement.

Les différentes sortes de toux
Ce sont la toux sèche avec ou sans mucosités, la toux grasse avec expectorations, la toux rauque, la toux avec mucosités sanguinolentes et enfin la toux accompagnée de mauvaise haleine.
Dans les pages qui vont suivre, nous allons examiner chacune d’elles en détail. Et comme vous le constaterez très vite, elles ont toutes leurs caractéristiques propres, qui sont autant de réponses aux
agressions extérieures. Mais comme nous le disions plus haut, la toux n’est pas toujours signe que quelque chose ne va pas. La plupart du temps, heureusement, elle n’est qu’un réflexe spontané de l’organisme face aux agents envahisseurs qui peuplent votre environnement.

Toux accompagnée de mucosités
Si le cas se présente, il n’y a pas nécessairement lieu de vous inquiéter. Le mucus, en effet, fait partie de l’arsenal que le corps humain met en place pour faire face aux intrusions. Ainsi, dès qu’une substance irritante quelconque envahit vos voies respiratoires, automatiquement la production de mucus est enclenchée. En expulsant celui-ci, vous expulsez aussi l’agent étranger qui tentait de s’établir à demeure.

Vous êtes-vous déjà étouffé en mangeant ?
Dès que ce petit désagrément survient, aussitôt vous toussez. La toux devient alors un réflexe convulsif du corps, qui, à sa façon, participe à la lutte contre l’ennemi. Il arrive aussi hélas trop souvent aux enfants de s’étouffer en avalant des corps étrangers. Leur premier réflexe, bien sûr, consiste à tousser. Soyez donc en alerte.

Un dernier avertissement
Encore une fois, ne parlez pas nécessairement en guerre contre la moindre quinte de toux qui vous secoue. Mais si elle dure plusieurs jours, et si en plus d’autres symptômes lui sont associés, sans doute est-il temps de sortir toutes vos batterie.

Commentaires