Selles flottantes

Selles flottantes

Causes et Symptômes associes

Atrésie biliaire: Augmentation de volume du foie, jaunisse, retard de croissance

Fibrose kystique: Appétit excessif avec perte de poids, goût de sel sur la peau, problèmes pulmonaires, selles pâles et très malodorantes, toux avec mucosités

Insuffisance de l’intestin grêle: Diarrhée, fatigue, œdèmes, pâleur, selles très malodorantes

Intolérance au gluten: Anémie, diarrhée, perte de poids, retard de croissance, selles très malodorantes

Intolérance au lactose: Ballonnement intestinal, bruits abdominaux, crampes abdominales, diarrhées, flatulences, retard de croissance et perte de poids chez le nourrisson Parfois : nez bouché, sang dans les selles, selles très malodorantes, vomissements

Sprue (stéatorrhée idiopathique): Abdomen ballonné et sensible, affaiblissement, anémie, gaz intestinaux, diarrhée claire et mousseuse, langue rouge, perte d’appétit et de poids, pigmentation brunâtre au niveau du tronc et des membres, teint pâle (la maladie a le temps de bien s’installer avant que les premiers symptômes n’apparaissent)

Syndrome de Bassen-Kornzweig: Difficulté d’élocution, dos courbé, faiblesse musculaire, mauvaise coordination musculaire, retard de croissance, selles graisseuses et très malodorantes

Des selles normales ne flottent pas 
En principe, des selles normales sont plus denses que l’eau. Mais il arrive souvent qu’elles flottent, ce qui ne manque pas de nous intriguer. Des selles qui flottent révèlent tout simplement un contenu trop élevé en gaz ou en graisses (suite à une malabsorption des aliments, très souvent). Si vous mangez beaucoup de légumineuses, par exemple, ou un plat typique du terroir (riche en graisses), il sera tout à fait normal, dans les jours qui suivront, que vos selles entrent en état de flottaison. Ce qui le sera moins, c’est si le phénomène survient en dehors de toute explication apparente et, surtout, perdure.
Faudra-t-il dès lors s’inquiéter?
Oui et non. À tout le moins, il faudra consulter, c’est-à-dire faire analyser un échantillon de vos selles.

Ce que vous pouvez faire
Si vous êtes un habitué de aliments donnant des flatulences (légumineuses, crucifères, navet, oignon, rutabaga, etc.) ou encore des plats très riches, ne vous mettez pas inutilement martel en tête. L’explication à vos selles flottantes réside là. Essayez tout simplement de modifier votre alimentation dans le sens désiré. Pour les autres, il est très important de consulter. Des selles, en effet, qui s’obstinent à rester à fleur d’eau peuvent être signe soit d’une malabsorption alimentaire, soit d’un désordre organique plus grave.

S’il s’agit d’une atrésie biliaire 
Si votre enfant souffre d’atrésie biliaire (car il s’agit essentiellement d’une maladie touchant les nouveau-nés : 1 sur 20.000), c’est que ses canaux dits biliaires (ils relient le foie au duodénum) sont bloqués. Il en résulte que la bile ne peut plus faire son travail, c’est-à-dire aider à la digestion des graisses. Ses selles sont donc trop grasses et flottent.
– Le seul recours pour corriger cet état de fait réside dans la chirurgie. Mais il arrive qu’elle échoue, aussi faut-il souvent se résoudre à pratiquer une transplantation.

S’il s’agit d’une fihrose kystique
La fibrosc kystique fait partie de la cohorte, hélas très fournie, des maladies congénitales. Elle touche essentiellement le pancréas exocrine. Celui-ci ne pouvant plus fonctionner normalement, c’est-à-dire participer à la digestion des graisses, il s’ensuit une malabsorption des aliments et donc une malnutrition.
Autre conséquence bien connue de la fibrose kystique : les voies respiratoires deviennent envahies par un épais mucus.
La fibrose kystique est une maladie héréditaire dans 75 % des cas. Son traitement repose sur un apport très lourd en médicaments. Parfois également, pour remédier aux problèmes respiratoires, une transplantation des poumons est nécessaire.

S`il s’agit d’une insuffisance de l’intestin grêle
Ce désordre survient en règle générale après une ablation d’une partie de l’intestin grêle. Sa fonction première étant dorénavant perturbé (absorber les aliments, en retirer les nutriments), ce sera lui le responsable de vos selles très malodorantes et flottantes.

Que faire pour juguler le phénomène ?
Il vous faudra nécessairement suivre un régime riche en calories et faible en fibres pour pallier la malabsorption. Dans un deuxième temps, si vous faites de l’anémie, votre médecin vous prescrira de la vitamine B12, de l’acide folique et du fer. Grâce à ce traitement, très simple à la base, vos selles devraient reprendre une densité normale et votre organisme souffrir beaucoup moins des conséquences de la malabsorption.

S’il s’agit d’une intolérance au gluten
Le gluten est une protéine que Ton trouve essentiellement dans certaines céréales : avoine, blé, orge et seigle.  Certaines personnes, pour des raisons difficiles à percer, y sont allergiques. Plus précisément, elles ne peuvent tolérer un acide aminé en particulier présent dans le gluten : la glutamine. L’intolérance au gluten apparaît généralement dès l’enfance et trouve son site d’élection dans l’intestin grêle. Il en résulte toute une série de manifestations désagréables, telles des diarrhées, un retard de croissance, etc.
– La seule manière de la contrer consiste bien sûr à supprimer totalement les céréales et les produits qui en contiennent.

S’il s’agit de la sprue (stéatorrhée idiopathique)
Vos selles contiennent trop de graisses, ce qui explique leur propension à flotter. En moyenne, vous en éliminez 6 grammes par
jour.  Habituellement, la stéatorrhée (élimination de selles graisseuses) a une cause. Parmi les plus courantes, l’on retrouve les maladies du pancréas ou de l’intestin grêle, la cirrhose du foie ou encore l’obstruction des voies biliaires.
Dans le cas d’une stéatorrhée idiopathique, on ne la connaît pas. Tout ce que l’on sait, c’est que la maladie provoque une malabsorption des aliments et entraîne des pertes de poids.

S`il s ‘agit du syndrome de Bassen-Kornzweig
Le syndrome de Bassen-Kornzweig est une maladie auto-immune (c’est-à-dire provoquée par vos propres anticorps) et qui, 7 fois sur 10, s’attaque aux sujets masculins. Si vous en souffrez, c’est que votre corps ne fabrique pas de lipoprotéines (molécules de graisses combinées à des protéines) et ne peut en conséquence digérer les graisses. Outre cette malabsorption, votre organisme se trouve nanti d’un système nerveux nettement sous-développé.
– Le traitement en est un de choc. Il consiste en l’administration
massive de vitamines liposulubles (A, D, E, K) et en une alimentation très pauvre en graisse.

Attention !
Répétons l’injonction : si vos selles obstinément et de façon répétée flottent, consultez. Cela signifie que vous souffrez tout probablement dune malabsorption alimentaire et que vous devez agir avant que les conséquences ne se fassent trop sentir.

 

Commentaires