Rougeurs au visage

Rougeurs au visage

Causes et Symptômes associés

Bouffées de chaleur: Ceux liés à la ménopause (arrêts des règles, assèchement de la peau et de la muqueuse vaginale, états dépressifs, fatigue, gain de poids, irritabilité, manque de clarté mentale, maux de tête, seins sensibles, transpiration, etc.)

Couperose: Alcoolisme, pellicules, troubles digestifs, cardiaques, hépatiques ou pulmonaires, veinules rouges et violacées dans la région du nez, des joues et du front

Erythrose: Rougeur soudaine provoquée par un repas copieux, la chaleur, le froid, une émotion forte

Grippe: Congestion, douleurs articulaires, fatigue et douleurs musculaires, fièvre, frissons, maux de tête, transpiration

Rosacée: Mêmes symptômes que pour la couperose mais en plus graves, picotement des yeux, pustules

Scarlatine: Démangeaisons, enflure des ganglions au niveau de la nuque, fièvre, langue chargée et blanche avec l’extrémité ayant l’aspect d’une framboise rouge vif, mal de gorge, maux de tête, peau qui pèle, multitude de taches rouges sur tout le corps, visage devenant pourpre sauf – détail caractéristique – autour de la bouche, vomissements

 Ce que vous pouvez faire
Comme vous avez pu le constater, toutes les rougeurs du visage ne sont pas alarmantes. Certaines sont même tout à fait banales. Voyons donc pour chacune des causes mentionnées ci-dessus comment vous devez réagir.

S’il s’agit de la couperose
On ne connaît pas exactement les causes de la couperose mais on croit qu’elle serait héréditaire. N’estimez pas votre mal acquis pour autant car, même si la maladie est incurable, plusieurs traitements peuvent contrôler les symptômes et améliorer votre apparence. La couperose compte en effet de nombreux ennemis contre lesquels vous pouvez agir.
– Protégez-vous du soleil. Ce dernier aggrave considérablement cette affection. Lorsque vous sortez, appliquez une lotion dont le FPS (facteur de protection solaire) est égal ou supérieur à 15.
– Attention aux écarts de température de même qu’au temps froid et sec.
– Pour les soins de votre visage, n’utilisez que de l’eau tiède et des produits doux qui ne contiennent ni astringents, ni parfums. Essuyez délicatement sans frotter.
– Bien que la couperose s’apparente à de l’acné, les produits recommandés pour traiter l’acné sont tout à fait déconseillés en cas de couperose. Ils ne feraient qu’aggraver la situation.
– Apprenez à vous détendre. Le stress constitue un facteur aggravant non négligeable.
– Les repas trop copieux – souvent suivis d’une mauvaise digestion -, le café, le thé, le chocolat, les noix, les épices et l’alcool semblent aggraver le problème.
– L’hamamélis est une plante toute indiquée pour traiter la couperose. Pour bénéficier de ses pouvoirs thérapeutiques :
• appliquez des compresses d’eau d’hamamélis sur les zones affectées;
• buvez des décoctions d’hamamélis. Ajoutez une cuillerée à dessert de feuilles d’hamamélis à un verre d’eau, laissez bouillir 10 minutes et buvez. Prenez 2 tasses par jour.

Ce que votre médecin peut faire
Demandez à votre dermatologue de pratiquer des séances d’électrocoagulation. Ce procédé permet de scléroser les petits vaisseaux inesthétiques.

S’il s’agit d’une érythrose
L’érythrose est une coloration subite du visage. Celle-ci résulte d’une surchauffe du corps qui, pour maintenir sa température intérieure à 37°, doit alors dilater ses vaisseaux sanguins et laisser ainsi échapper le surplus de chaleur.  Bien que l`érythrose ne soit pas une maladie, elle peut indiquer un certain désordre général. Le phénomène risque d’ailleurs de s’accentuer avec l’âge. Vous pouvez contrer votre tendance à rougir en surveillant certains facteurs. Une digestion difficile, une crise d’allergie, une poussée de fièvre, la consommation d’alcool, un stress chez les personnes très émotives, etc., voilà autant de causes possibles.

1. Pour faciliter votre digestion, prenez de petits repas, quitte à manger plus souvent, et buvez des tisanes digestives.
2. Évitez de manger trop chaud.
3. Attention aux excès d’alcool ! En règle générale, plus vous en consommez, plus vous rougissez. Certaines personnes peuvent toutefois devenir rouge écarlate après une seule consommation.
4. Redoutez les longues expositions au soleil ou au froid intense.
5. Hydratez votre peau soir et matin après un bain ou une douche, alors que votre peau est gorgée d’eau.
6. Développez une meilleure maîtrise de vos émotions. A cet égard, des disciplines comme le yoga, le tai chi, la relaxation, etc., font
souvent merveille.

S`il s’agit de la grippe
La congestion du visage duc à une grippe disparaît… avec la grippe. Vous aurez sans doute la figure rouge comme un homard tant et aussi longtemps que vous aurez de la fièvre. Une fois déclarée, la grippe fait généralement son temps. Les médecins recommandent de :
– garder le lit ;
– boire beaucoup ;
– prendre de l’aspirine.

Vous pouvez aussi prendre de la teinture d’échinacée. L’échinacée est une plante qui stimule votre système immunitaire. Elle vous aidera à reprendre un peu plus rapidement du poil de la bête. Posologie : de 10 à 15 gouttes matin et soir.

S’il s’agit de la rosacée
Si la couperose n’est pas véritablement une maladie, la rosacée qui, comme nous l’avons mentionné, est une aggravation de la couperose, le devient.
Elle se manifeste par des rougeurs intermittentes au visage. Les joues, le nez, le menton et le front sont les parties les plus souvcni atteintes.
Il s’agit sans doute d’une affection héréditaire. Selon les spécialistes, ses deux principales causes – qui sont hypothétiques seraient :

1. Un manque de collagène et d’clastine de la peau qui la rend plus sensible au rougissement et à l’apparition de veinules.
2. Une modification moléculaire de la peau qui favorise une détério-
ration superficielle du derme.
Si vous négligez de traiter une rosacée, elle pourra s’accentuer. Les veinules deviennent plus apparentes, des pustules peuvent se développer et les yeux ont tendance à picoter.

Ce que votre médecin peut faire
Quelques médicaments démontrent une certaine efficacité. Le Dr
Pierre Ricard, président de l’Association des dermatologues du Qué-
bec, recommande un gel de métronidazole. « Appliqué matin et soir, ce médicament peut rapidement éliminer les boutons et améliorer, avec le temps, la rougeur et la couperose »
– Ce dernier mentionne encore que dans les cas les plus graves, l’ajout temporaire d’un antibiotique comme la tctracyclinc ou la minocycline est nécessaire.
– Les tissus gravement endommagés peuvent aussi être traités par élcctrocoagulation.

Commentaires