Pâleur extrême

Pâleur extrême

Causes et Symptômes associés

Anémie: Amaigrissement, confusion mentale, démangeaisons cutanées sans éruptions, diarrhée, douleurs diffuses, engourdissement et picotements dans les extrémités, essoufflement, étourdissements, faiblesse, frigidité, impuissance, insuffisance cardiaque, langue rouge et sensible, lèvres violacées, manque d’appétit, manque de coordination, nausées, palpitations, saignements de nez, teint jaunâtre, vertiges, vomissements

Choc affectif, stress intense: Blanchissement soudain des cheveux, étourdissements, faiblesse, insomnie, irritabilité, manque de concentration, peau pâle, froide et moite, perte d’appétit, perte de conscience, pouls rapide et faible, respiration rapide, soif

Hémorragie (menstruations abondantes, ulcères, accident, hémorroïdes, intervention chirurgicale, accouchement, etc.):  Très variables selon le type d’hémorragie mais dans tous les cas : confusion mentale, faiblesse, engourdissement des extrémités, manque de coordination, palpitations

Hypoglycémie: Baisse de la pression artérielle, bourdonnements d’oreille, comportement étrange, convulsions, étourdissements, évanouissements, grande faiblesse, hypersudation (sueurs froides), manque de concentration, maux de tête, palpitations, perte de connaissance (si non traitée), respiration rapide, sueurs froides, tremblement, vertiges, vision trouble

Hypothyroïdie: – Chez les enfants : absence de sudation, allure trapue, distension de l’abdomen, goitre, œdème aux pieds, paupières et visage boursouflés, peau froide et moite, retard de développement physique et mental, traits grossiers

Hypothyroïdie (suite): – Chez l’adulte : apathie, baisse de la libido, changements dans les règles, cheveux clairsemés, fatigue et somnolence, goitre, intolérance au froid, ongles secs et friables poussant plus lentement, peau froide, sèche et rugueuse, paupières et visage boursouflés, perte d’équilibre, ralentissement du rythme cardiaque, rigidité des articulations surtout le matin, stérilité, surdité, voix basse et rauque

Malaise cardiaque (infarctus du myocarde): Angoisse avec impression de mort imminente, essoufflement, pouls qui accélère, sensation d’avoir la poitrine serrée comme dans un étau (cette douleur peut irradier dans le bras gauche ou les 2 bras, monter vers le cou ou les mâchoires), sueurs froides. Parfois : nausées, vomissements

Ce que vous pouvez faire
La pâleur de la peau est un symptôme trompeur, car certaines personnes ont naturellement un teint de lait. Si vous faites partie de ce nombre, l’examen de vos ongles ou de vos muqueuses (face interne des paupières, des lèvres, etc.) vous sera plus révélateur.
Même si vous avez le teint pâle, ces endroits devraient normalement présenter une coloration rosée. Par contre, si, en l’espace de quelques secondes, vous devenez « blanc comme un drap » et que vous ressentez divers malaises, pas de doute, il y a un problème grave ou mineur, selon le cas. Réagissez rapidement afin de prévenir le pire. 1
S’il s’agit d’un problème d’anémie — Seul un test médical peut déterminer si vous souffrez d’anémie. Si vous redoutez ce problème, prenez rendez-vous avec votre médecin afin qu’il effectue le test en question.

S’il s’agit d’un malaise cardiaque (infarctus du myocarde) 
Lorsque le cœur cesse de pomper le sang normalement, quelques secondes suffisent pour donner à la pauvre victime une pâleur fantomatique.
Et si, en plus de pâlir juste le temps de le dire, la personne se
plaint d’une douleur dans la poitrine, qu’elle cherche son souffle et transpire abondamment, soyez sûr qu’il n’y a pas une seconde à perdre. Appelez vite une ambulance.

Mais aussi…

Il se pourrait aussi que votre pâleur soit tout simplement due à un manque d’exercice. Si vous croyez que cela pourrait être votre cas,
et bien, bougez ! L’exercice favorise la formation des globules rouges et il active la circulation sanguine.
Après quelques semaines d’exercice régulier, vous aurez déjà le teint un peu plus rosé.

Commentaires