Grincement des dents (ou bruxisme)

Grincement des dents (ou bruxisme)

Ce que vous pouvez faire
Grincer des dents pendant la nuit est un phénomène assez répandu (et qui souvent, hélas; perturbe nos proches !).  Si c’est votre partenaire conjugal qui grince des dents, vous pouvez toujours vous boucher les oreilles avec des boules Quiès. À défaut de régler son problème, vous réglerez le vôtre…

Mais, bien sûr, il ne s’agit là que d’une demi-solution, car les grincements de dents ne font pas qu’écorcher les oreilles des autres. Si votre conjoint – ou vous-même – faites partie de la petite minorité des personnes qui grincent beaucoup des dents, vous risquez de développer quelques problèmes non négligeables.
En effet, des grincements chroniques et importants peuvent :
– engendrer des douleurs articulaires et musculaires au niveau du visage ;
– contribuer à une multitude de problèmes dentaires incluant la chute des dents.
Bien entendu, si vous êtes sujet au grincement des dents, vous devez comprendre la cause exacte de votre problème pour le régler. Et une chose est sûre : soit vous êtes particulièrement nerveux, ces temps-ci, soit les points de contact entre vos dents sont défectueux.

S’il s’agit d’une mauvaise occlusion dentaire
Si vous ressentez un inconfort lorsque vos dents entrent en contact, vous serez davantage tenté de les faire grincer.
– Pour prévenir les détériorations que peut entraîner une telle habitude, consultez votre dentiste qui pourra au besoin effectuer un meulage des surfaces dentaires qui nuisent.
Dans d’autre cas, ce dernier pourra également fabriquer une plaque en acrylique que vous porterez durant la nuit afin de prévenir l’usure des dents.
Cette plaque doit être réajustée à votre bouche de temps à autre.
Tous les quatre ou six mois, apportez-la chez votre dentiste afin qu’il fasse les vérifications nécessaires.
– Pour que votre plaque ne deviennent pas un foyer de microbes, n’oubliez pas de bien la nettoyer après chaque usage. Pour ce faire, utilisez votre brosse à dents et de la pâte dentifrice.

S’il s’agit d’un stress émotif
Il est fort possible que vos épisodes de grincements de dents correspondent à une période de vie difficile à traverser : une séparation, des difficultés financières, une période d’examens, etc.

Si vous êtes nerveux (ce qui est très souvent le cas chez ceux qui grincent des dents), deux solutions s’offrent à vous :

1. Le port d’une prothèse de protection pendant la nuit ;
2. L’adoption d’une méthode de relaxation.
Cependant, même si vous utilisez une prothèse de protection, essayez de vous détendre et de ne pas stresser outre mesure votre organisme ! Donc :
– avant de vous endormir, adonnez-vous systématiquement à une
relaxation en bonne et duc forme ou encore, prenez un bain chaud ;
– durant la journée, prenez conscience de vos mâchoires, puis relâchez-les du mieux que vous pouvez,
– si vous buvez, tentez de réduire votre consommation d’alcool ;
– souvenez-vous aussi que les excitants du type thé, café ou alcool, pris le soir, n’aident en rien au sommeil. Il en va de même si vous avez l’habitude de travailler après le dîner ou de vous adonner à des activités peu réputées pour favoriser la détente : ordinateur, jeux vidéo, etc. ;
– pour apprendre à maîtriser votre stress, consultez la rubrique Stress excessif dans la section Cerveau et système nerveux.

Mais aussi…

En tout état de cause, consultez d’abord un dentiste. Celui-ci vous dira :
1) ce qu’il en est de l’état de vos dents ;
2) si le problème est d’ordre mécanique ou non (auquel cas, il procédera au limage de vos dents). Certains enfants grincent des dents durant leur sommeil, habitude qu’ils perdent généralement avec le temps. Si toutefois l’habitude persiste, consultez un dentiste.

Commentaires