Eruptions diverses sur une région spécifique du corps

Eruptions diverses sur une région spécifique du corps

Causes  et Symptômes associés

Couperose rosacée): Alcoolisme ; pellicules ; troubles digestils, cardiaques, hépatiques ou pulmonaires ; veinules rouges et violacées dans la région du nez, des joues et du front

Érysipèle: Eruptions localisées sur les jambes ou le visage, fièvre élevée, ganglions lymphatiques enflés et sensibles, grandes plaques rouges et d’aspect enflammé, maux de tête, nausées, peau lisse, tendue et enflée, vomissements

Fièvre recurrente: Douleurs musculaires et articulaires, faiblesse, éruptions rosées sur le tronc et les extrémités, fièvre élevée, frissons, maux de tête, rythme cardiaque élevé, teint jaunâtre possible, transpiration abondante, vomissements

Fièvre typhoïde: Congestion du visage, courbatures, constipation (durant la 1 e semaine) délire, diarrhée (à la 2e semaine), état de stupeur, fatigue, forte fièvre qui dure une dizaine de jours, insomnies, langue chargée, peau sèche, points roses sur le tronc, pouls faible et accéléré, saignements de nez, vertiges, violents maux de tête

S`il s’agit d’un érysipèle 
L’érysipèle se caractérise par des placards rouges, douloureux, entourés d’un bourrelet tuméfié. La maladie, qui est provoquée par un streptocoque, affecte surtout les personnes âgées affaiblies. Le microbe profite généralement d’une plaie ouverte pour s’infiltrer dans l’organisme.
– Le recours à une dermatologue est souvent nécessaire pour obtenir un bon diagnostic. En cas de contamination, ce dernier vous prescrira sans doute des antibiotiques afin de prévenir tout risque de complications veineuses (ulcère, phlébite) ou, éventuellement, une gangrène.
– Pour soulager la douleur et accélérer la guérison, appliquez des compresses froides de sulfate de magnésium sur les zones douloureuses.
– Il est essentiel de bien désinfecter les vêtements, les draps de lit et les serviettes du malade, car l’érysipèle est une maladie des plus contagieuses.

S’il s’agit d’une escarre (plaie de lit)
L’escarre résulte très souvent d’une période d’alitement prolongé et se localise alors en un ou plusieurs points d’appui du corps. Elle se manifeste d’abord par un blanchissement de la zone qui résulte d’une circulation sanguine locale réduite. La zone se couvre ensuite d’une croûte rougeâtre et luisante qui, lorsqu’elle se détache, laisse apparaître une large plaie noirâtre, profonde et suintante. Cette plaie ouverte, qui risque toujours de s’infecter, nécessite des soins continus, dont l’application de pansements antiseptiques, de pommades antibiotiques et, dans bien des cas, d’antibiotiques par voie générale. L’apparition d’une escarre prolonge souvent de plusieurs semaines l’hospitalisation d’un malade.

Soyez prévoyant
Si vous prodiguez des soins à une personne alitée pour une longue période, prenez les mesures nécessaires pour prévenir l’apparition de plaies de lit. Voici l’essentiel de ces mesures.
– Massez régulièrement les différents points d’appui du corps de votre malade afin d’y activer la circulation sanguine.
– Faites une toilette complète tous les jours. Si le malade souille son lit, que ce soit à cause d’une plaie qui coule ou d’excréments, nettoyez immédiatement.
– Changez souvent le malade de position.
– Appliquez des pommades, du talc et des solutions antiseptiques sur les parties susceptibles d’être affectées.

S’il s’agit de la fièvre typhoïde
Elle est très dangereuse. Avant de vous aventurer dans des pays à risque, n’oubliez donc pas de vous faire vacciner. Cette mesure, qui ne vous offre cependant pas une protection totale, reste néanmoins le moyen le plus sûr d’échapper à la contamination si elle est conjugée avec la prévention alimentaire. En ce qui a trait aux signes cutanés de la fièvre typhoïde, vous pouvez noter la sécheresse de peau ainsi que des petites taches rosées qui apparaissent sur l’abdomen, la poitrine, les épaules et le dos. Ces taches se manifestent au bout d’une semaine et s’évanouissent après 3 a 8 jours.

Commentaires