Douleur au coude

Douleur au coude

Causes et Symptômes associés

Bursite rétro-olécranienne – Douleurs parfois très vives, mouvements limités * Si elle est d’origine bactérienne.

Épicondylite (ou tendinite du coude) – Douleurs apparaissant progressivement et localisées sur la face externe.

Épitrochléite – Douleurs sur la face interne.

Fracture de l’olécrane – Mouvements limités.

Syndrome de pronation douloureuse – Aucun.

S’il s’agit d’une bursite rétro-olécranienne
Deux causes sont à l’origine de ce type de problème.
La première est d’ordre mécanique : ou bien vous avez subi un coup, ou bien vous avez fait un usage abusif des articulations de votre coude.
La seconde est d’ordre bactérien : une bactérie s’est infiltrée dans la bourse de l’olécrane et dès lors non seulement votre coude est douloureux, mais en plus l’articulation est rouge, chaude et
enflée.

S’il s’agit d’une épicondylite (ou tendinite du coude)
On l’appelle plus communément « tennis clbow ». Elle correspond
une sur-utilisation des muscles du coude, problème très fréquent
non seulement chez les joueurs de tennis mais aussi chez les golfeurs et les haltérophiles.
Lors d’une épicondylite, on observe le phénomène suivant: les tendons, à force d’être étirés, s’enflamment à un point tel que la
douleur devient insupportable. Même tenir une simple boîte de bière
n’avère impossible. C’est dire que le mal est important!

Comment soigner une épicondylite
Faites exactement comme dans le cas d’une bursite (voyez ci-dessus). La seule différence est dans la période de repos: elle doit être de 15 jours.

S’il s’agit d’une épitrochéite
La douleur, parfois vive, est localisée sur la face interne du coude. Elle apparaît notamment lorsque vous étendez le bras.
À quoi ce problème est-il dû?
Tout simplement au surmenage de l’avant-bras.
Les sportifs en phase d’entraînement sont souvent aux prises avec
ce type d’inflammation. Us négligent la période d’échauffement ou
ils exagèrent la durée de leurs performances.
Que faire pour que vous puissiez recouvrer votre bras?
Le remède est simple : mettez-le au repos absolu pendant quelques semaines. Vous pouvez jumelez cette période de repos avec la prise d’anti-inflammatoircs, mais seulement si la douleur vous incommode trop.
Plus vous pourrez vous passer de médicaments, mieux vous vous
porterez.

S’il s’agit d’une fracture de l’olécrane
L’olécrane est l’os du coude. Sa fracture est habituellement consécutive à une mauvaise chute sur les mains ou l’avant-bras.
La guérison passe par son immobilisation.

S’il s’agit du syndrome de pronation douloureuse
Les enfants de moins de 3 ans en sont surtout victimes.
Prenons une situation typique.
Papa et maman font une promenade avec bébé. Tout à coup, histoire d’amuser bébé, papa et maman le soulèvent de terre par la main, chacun de leur côté.
Bébé, dont les os sont encore loin d’être formés, pousse alors un
violent cri de douleur. Il vient de subir une luxation du radius, ce
que l’on appelle, en termes plus savants, le syndrome de pronation douleureuse.

Mais aussi…
Sportifs, professionnels ou amateurs, ne négligez surtout pas d’observer une période d’échaufTcment avant de vous adonner à votre activité; 10 minutes suffisent, au cours desquelles vous
pourrez faire de légers mouvements de flexion et d’étircment qui
vous éviteront de mauvaises surprises,
Beaucoup de bursites et de tendinites sont dues à des mouvements répétitifs ou à des gestes dépassant la capacité musculaire de l’individu.
Il est très important:
1. De diminuer l’occurrence de ces mouvements répétififs ou, à
défaut, de faire de fréquentes pauses pour permettre aux tendons de se relâcher.
2. De ne pas aller au-delà de vos capacités ou à tout le moins de
tenter d’augmenter celles-ci, à l’aide d’exercices appropriés,
afin de pouvoir faire face à de nouveaux défis.
Essayez le gel de silice, dont Klaus Kaufmann fait grand état dans Silica – The Amazing Gel pour sa capacité à traiter les problèmes de tendons et de ligaments. La dose quotidienne recommandée est de 2 cuillerées à soupe par jour.
(Pour plus de détails sur ce produit, voyez Le gel de silice pour redonner souplesse aux tendons à la rubrique Douleurs articulaires (en général) dans la section Muscles et squelette).

Attention!
Si vous avez fait une mauvaise chute sur le coude, demandez à passer une radiographie. L’olécrane (os du coude) offre normalement une grande résistance aux chocs, mais il n’a assurément rien d’une forteresse.

 

 

 

 

Commentaires