Dos raide

Dos raide

Causes et Symptômes associés

Gestes répétitifs – Douleurs, mouvements limités.

Matelas trop mou ou trop dur – Douleurs, mouvements limités.

Stress excessif – Accélération du pouls, agitation, anxiété, baisse de la libido, bouche sèche, chute de cheveux, difficultés psychologiques, irritabilité, déprime, divers ennuis de santé (allergies, cou ou dos raide. diarrhée, maux de tête, etc.), fatigue généralisée, insomnie, manque de concentration, pertes de mémoire, sueurs froides, tensions musculaires, tremblements.

Tour de reins n’est pas dos raide
Un tour de reins produit une douleur caractéristique: fulgurante et suivant immédiatement un faux mouvement ou un geste très brusque.
Un dos raide, lui, est la résultante d’une situation inconfortable ayant perduré ou d’habitudes gestuelles néfastes. La douleur qu’il engendre n’a rien de lancinant ; elle est chronique, c’est-à-dire installée à demeure.
Les personnes les plus souvent visées par le dos raide sont les
ménagères, les serveurs et les serveuses de restaurant, les conducteurs de poids lourds, de même que les travailleurs obligés, de par leur fonction, à rester longtemps debout.

Ce que vous pouvez faire
Dans la majorité des cas, un dos raide résulte d’une faiblesse
musculaire. Étant peu habitué à l’effort, le dos se contracte, à tel
point que certains jours vous avez même du mal à vous pencher.
Si tel est le problème, il faudra donc d’abord renforcer votre dos.
À cette fin, quelques mesures vous seront proposées, qui vous permettront de faire face, en quelque sorte, à la musique.

S’il s’agit de gestes répétitifs
Partons du principe que professionnellement vous n’avez pas le choix: vous devez répéter quotidiennement les mêmes gestes, c’est-à-dire conduire un poids lourd ou un taxi, faire le service aux tables, etc.
Que faire alors pour vous en sortir?
Première étape, donnez du muscle à votre dos
En effet, c’est là la meilleure façon d’acquérir l’endurance dont vous avez besoin.
Les meilleurs exercices seront bien entendu ceux qui pourront
renforcer et votre colonne vertébrale, et vos abdominaux.
À cette fin, accordez-vous des séances de 20 minutes, 3 fois par
semaine.
Cependant, vous dire quels exercices faire exactement relève de
l’aléatoire. Car, à vrai dire, tout dépend de votre âge et de votre
condition physique. le meilleur conseil que nous puissions vous donner à ce propos, ce serait d’abord de voir votre médecin afin de déterminer avec lui vos possibilités.

Si vous êtes relativement en bonne forme physique, procurez-vous tout simplement un manuel d’exercices. Il en existe une multitude sur le marché et vous en trouverez certainement un qui soit adapté à vos besoins.

Deuxième étape, modifiez vos habitudes
Cela n’est pas toujours possible, il faut en être conscient, mais il est tout de même possible de diminuer la fréquence de certains gestes néfastes pour votre dos.
Pourquoi, par exemple, ne pas essayer de vous pencher moins souvent, quand vous faites le ménage ou tout autre chose? Pourquoi, lorsque vous devez soulever un poids, ne pas vous baisser
plutôt que de plier le dos?
Et si votre travail consiste à conduire ou à rester debout long-
temps, pourquoi ne pas faire des pauses de temps à autre, si courtes
soient-elles?
En d’autres termes, pourquoi ne pas revoir votre gestuelle quotidienne? Pourquoi ne pas tenter de la modifier, si peu que ce soit? Car, en fin de compte, ce sont ces petits réaménagements qui peu à peu permettront à votre dos de perdre de sa raideur.

Vous avez tout essayé et votre dos est toujours aussi raide?
Peut-être alors votre dos raide n’est-il qu’un symptôme cachant un problème plus sérieux, ou que ce dont vous avez besoin, ce sont les services d’un kinésithérapeute.
En tout état de cause, demandez à votre médecin ou votre chiropraticien ce qu’il en pense.

S’il s’agit de votre matelas (trop mou ou trop dur)
II vous faut en changer, bien sûr.
Mais avant que d’en arriver là, demandez-vous si telle est vraiment la cause de votre problème.
Si, comme nombre de gens, vous avez beaucoup investi dans le
confort de votre lit, vous voudrez sans doute réfléchir avant. Et avec
raison.
Or, à quoi ce dos raide qui vous fait souffrir est-il véritablement lu? A votre matelas ou au fait qu’il n’est pas suffisamment musclé? A votre matelas ou à ces quelques kilos en trop que vous avez?
Souvent, ce n’est pas tant le lit qui est en cause que la personne qui y repose. A vous donc de soupeser les motifs réels de votre dos raide.
Mais si, d’aventure, votre lit ressemble à s’y méprendre à un hamac ou est dur à un point tel qu’il est dangereux pour vos os, vous ferez bien de rendre visite à votre marchand de meubles.

S’il s’agit d’un stress excessif
Consultez la rubrique Douleur dans le bas du dos dans la section
Muscles et squelette.

Mais aussi..
Pour remettre les vertèbres en place, rien de tel que la marche. Ne
vous en privez donc pas : marchez au moins 20 minutes par jour
d’un bon pas.
Mais attention: si, pour vous, l’exercice constitue une nouveauté, respectez certaines étapes: marchez lentement pendant les premières minutes, puis, au fur et à mesure que vous vous
serez échauffé, accélérez la cadence. Ne marchez pas trop
longtemps, attendez d’avoir développé l’habitude.
Bains et douches très chauds ont aussi très souvent raison d’un
dos rouillé. Les compresses ont également leur utilité, car elles
agissent en général très rapidement.

Si, de par votre métier, vous devez conduire parfois pendant de longues heures, prenez l’habitude de caler un coussin contre
votre dos. Faites de même avec votre fauteuil préféré. Vous ne vous en sentirez que beaucoup mieux.
Si vous êtes à la recherche d’un exercice pour le dos à la fois simple et efficace, voici le « cobra », une posture de yoga classique:
1. Allongez-vous face au sol. les jambes étendues et les pieds joints.
2. Repliez les bras, collez les coudes sur le tronc et tourne/ la
paume des mains contre le plancher. Le bout de doigts ne doit
pas dépasser l’arrondi de l’épaule.
3. Posez le front sur le plancher.
4. Étirez la gorge et contractez les muscles du cou tout en pous-
sant votre menton le plus loin possible vers l’avant. Sur une
inspiration, soulevez d’abord la tête, puis les épaules et la cage
thoracique. Le bassin ne doit jamais quitter le sol.
5. Revenez lentement au point de départ en refaisant toutes les
étapes en sens inverse.
6. Répétez une deuxième fois l’exercice de la même façon.
7. La troisième étape est légèrement différente. Soulevez d’abord
le tronc comme expliqué précédemment.
8. Lorsque le tronc est remonté, laissez votre dos se détendre. Ce
sont alors les bras – et que les bras – qui agissent comme support. Relâchez complètement les jambes, le dos et les fesses. Maintenez cette position pendant quelques instants et revenez à la position de départ.
9. Détendez-vous.

Attention!
Les maux de dos, voire les dos raides ne servent parfois que de façades à des problèmes plus profonds : affections rénales, hemie
discale, spondylarthropathic, etc.
Si jamais vous croyez que tel est le cas, n’hésitez pas, consultez un médecin, ne serait-ce que pour en avoir le cœur net.

 

Commentaires