Déshydratation

Déshydratation

Causes et Symptômes associés

Abus de diurétiques – Apathie, faiblesse musculaire, vomissements (parfois).

Choléra – Crampes abdominales, diarrhée bruiale avec selles riziformes (ayant l’aspect de grains de riz), gonflement de l’abdomen, lèvres bleutées, refroidissement des extrémités, vomissements, yeux excavés.

Colite chronique (ou ulcéreuse) – Crampes abdominales, diarrhée, sang et mucus dans les selles.

Diabète insipide – Fatigue générale, perte de poids, soif impérieuse le jour comme la nuit, tendance à la constipation, urines abondantes et fréquentes.

Diabète sucré – Bouche sèche, bourdonnements d’oreilles, crampes musculaires dans les jambes, engourdissement, faim excessive, fatigue générale, frigidité, gain de poids (dans le cas du diabète gras), impuissance, mauvaise haleine, perte de la libido, perte de poids (dans le cas du diabète maigre), soif excessive, urines abondantes et fréquentes, vision trouble (dans le cas du diabète gras), vulnérabilité aux affections cutanées et vaginales (dans le cas du diabète gras).

Diarrhée – Variables, selon le problème de santé (voyez Diarrhée aiguë dans la section Système gastro-intestinal).

Effort physique – Crampes musculaires, faiblesse musculaire.

Gastro-entérite – Crampes abdominales, diarrhées, douleurs musculaires ou articulaires, fièvre occasionnelle, frissons, maux de tête, nausées, sang dans les selles, selles liquides, vomissements avec du sang. Dans les cas les plus graves choc, insuffisance rénale (la deshydratation apparaît aussi lorsque la situation s’aggrave).

Glossite – Douleurs â la langue, gonilemcnl des papilles, langue rouge et enflée.

Urémie – Chute du débit urinairc, convulsions, haleine sentant l’urine, maux de tête intenses, odeur d’un ne sur le corps, nausées, somnolence, troubles visuels divers, visage enflé (enfant), vomissements.

Un symptôme à ne surtout pas négliger
Chaque jour, vous évacuez de 1,5 à 2 litres de liquides divers
(respiration, sueur, urine, etc.)- Normalement, vous compensez ces
pertes en vous hydratant sous une forme ou une autre. C’est lorsque
vous n’y arrivez plus que Ton parle de déshydratation.
La déshydratation est un symptôme â prendre très au sérieux. À
terme, clic peut même être fatale, surtout pour les enfants et les personnes âgées.
Les 2 grandes causes de ce déséquilibre dans la chimie interne de
l’organisme sont la diarrhée et les vomissements. Mais un effort
physique trop prolongé ou encore un simple abus de diurétiques  produiront à peu de chose de près les mêmes effets. C’est-à-dire uni perte en sels minéraux qui pourra se révéler plus ou moins importante, selon le cas.

Ce que vous pouvez faire
Si le problème perdure et risque d’entraîner des conséquences fâcheuses, consultez. N’attendez pas. Dans certains cas. disons-le. la déshydration peut avoir des conséquences irréversibles. Comme échelle de comparaison, dites-vous qu’une diarrhée entraînant une perte de poids de l’ordre de 5 % est considérée comme mineure ; 10 %, modérée ; et 15 %. sévère.
Cela dit, s’il s’agit d’un enfant ou d’une personne âgée, ne tenez aucun compte de ces chiffres : voyez un médecin. A ces âges extrêmes de la vie. l’organisme n’offre pas la même résistance lace aux agressions.

S’il s’agit d’un abus de diurétiques
Les diurétiques ont une fonction précise: évacuer les sur plus d’eau et de chlorure de sodium qui s’accumulent dans l’organisme et risquent de causer des œdèmes.
C’est pourquoi on les prescrit en priorité aux personnes potentiellement à risque de ce côté, c’est-à-dire à celles qui souffrent d’insuffisance cardiaque, d’hypertension artérielle, d’une maladie des reins ou du foie, ou encore d’obésité.

S’il s’agit du choléra
Consultez la rubrique Diarrhée aigué dans la section Système gastro-intestinal.

S’il s’agit d’une colite chronique (ou ulcéreuse)
La muqueuse de votre côlon est enflammée, raison pour laquelle
vos pertes liquidiennes sont préoccupantes.
La cause exacte de la maladie est inconnue. Mais plusieurs chercheurs croient qu’elle est sans doute liée à un virus ou une bactérie atypique sur lequel (ou laquelle) il est encore difficile de mettre le doigt.

S’il s’agit du diabète insipide
Consultez la rubrique Soif intense dans la section Symptômes généraux.

S’il s’agit du diabète sucré
Consultez les rubriques:
– Miction fréquente et excessive (polyurie) dans la section Appareil urinaire;
– Frigidité et Perte de la libido dans la section Organes sexuels et reproducteurs.

S’il s’agit d’une diarrhée
Consultez les rubriques Diarrhée aiguë ou Diarrhée chronique dans la section Système gastro-intestinal.

S’il s’agit d’un effort physique
Vous vous êtes sans doute lancé dans une activité physique sans prendre le soin de vous hydrater convenablement. Résultat, vous avez trop transpiré et vous voilà maintenant avec un problème de déshydration préoccupant.
A votre décharge, disons que ce genre de problème survient souvent l’été, lorsque tout à coup nous nous sentons épris de performances sportives ou autres. Ne nous méfiant pas assez du soleil et surtout ne tenant pas compte de nos besoins physiologiques en eau, nous courons, sautons, nageons, bref, nous nous dépensons sans compter. Et il arrive ce qui doit arriver : les pertes en sels minéraux subies entraînent des inconvénients qui peuvent parfois être graves.
Que pouvez-vous faire pour y remédier?
– Dans un premier temps, histoire de refaire le plein en sels miné-
raux, essayez la petite recette maison décrite plus haut.

Eau ou boisson sportive?
Beaucoup de sportifs (du week-end, surtout) se demandent s’il faut faire un choix, autrement dit, si l’un est préférable à l’autre.
Selon les spécialistes, le dilemme est facile à trancher.
Si vous faites de l’exercice pendant moins d’une heure, l’eau pourvoira à tous vos besoins physiologiques en sels minéraux.
Si vous en faites pendant plus d’une heure, autre son de cloche : les boissons sportives sont préférables à cause de leur teneur en glucose et en sucrose qui vous permettra de tenir le coup pendant la période désirée.

S’il s’agit d’une gastro-entérite
Consultez la rubrique Diarrhée aiguë dans la section Système gastro-intestinal.

S’il s’agit d’une glossite
Consultez la rubrique Douleur à langue dans la section Bouche.

S’il s’agit d’hypercalcémie
Consultez la rubrique Soif intense dans la section Symptômes généraux.

S’il  s’agit de la maladie d’Addison (insuffisance surrénalienne)
Consultez la rubrique Chute des poils pubiens dans la section Organes sexuels et reproducteurs.

S’il s’agitd’urémie
Consultez la rubrique Convulsions dans la section Symptômes
généraux.

S’il s’agit de vomissements
Consultez la rubrique Nausées et/ou vomissements dans la section Système gastro-intestinal.

 

 

 

Commentaires