Dents jaunes

Dents jaunes

Des dents parfaitement blanches : ce n’est pas toujours possible

Vous aurez beau vous brosser les dents encore et encore, à aucua moment elles ne seront parfaitement blanches. Elles auront toujourt leur cachet bien à elles, leur teinte qui, hélas, n’aura jamais rien à voir avec votre rêve d’un sourire hollywoodien.
Il faut dire que si nous sommes ce nous mangeons, nos dents; elles, sont ce nous buvons… et fumons. De fait, les substances participant au jaunissement de nos dents sont nombreuses. Tenons-nous-en aux principales : thé, café, chocolat, tisanes (eh oui), fluor. tabac, etc.
Ajoutons à toul cela l’âge, toujours l’âge, de même que ce qui est souvent le résultat de notre négligence, le tartre.
Mais heureusement pour nous, des dents jaunes, cela se soigne. Imparfaitement, soit, mais il est tout de même possible de faire quelque chose.

Ce que vous pouvez faire

Pour commencer, une bonne visite chez votre dentiste s’impose. Des dents jaunes, en effet, requièrent l’œil d’un professionnel. Celui-ci déterminera d’abord la cause exacte de la décoloration de vos dents, puis il procédera probablement à un nettoyage en profondeur.
Pour le reste, avoir des dents blanches ou tout au moins très présentables, c’est une affaire d’entretien. Et de bonnes habitudes de
vie.

S`il s’agit d’un abcès de la dent
Consultez la rubrique Mal de dents dans la section Bouche.

S’ils’agit de l’âge
Il est tout à fait normal qu’avec Page, vos dents en viennent à prendre une coloration jaune. La dentine, ce tissu blanchâtre qui recouvre vos dents, perd en effet inévitablement de son brillant avec le temps.

Consolez-vous, toutefois : si vos dents sont un tant soit peu jaunes, elles le sont uniformément. Aucune tache dispersée, chez vous, contrairement à ce qui se passe lorsqu’il y a abus de caféine ou de tabac, par exemple. Mais, demanderez-vous, en dépit de mon âge, puis-je faire quelque chose pour que mes dents recouvrent un peu de leur éclat d’antan ?

La réponse est évidente : oui.
– Un simple polissage, dans votre cas, suivi d’un ponçage, ravivera leur lustre d’une manière fort appréciable.
– Des agents de blanchiment existent également, que vous trouverez dans les pharmacies, mais sachez que votre dentiste peut vous rendre le même service et avec des produits de loin supérieurs (bien que plus chers).

S’il s’agit de fluorose
Neuf fois sur 10, les victimes de fluorose (intoxication au fluor) sont nos enfants. Il faut dire que, depuis quelques années, du fluor, ils en absorbent beaucoup, par la force des choses. Le fluor est en effet très présent dans notre environnement. Il s’en trouve dans l’eau que nous buvons, les dentifrices, les suppléments vitaminiques, sans parler des sodas et des jus de fruits. Le fluor, à l’état naturel, est un métal très toxique. Scion les autorités médicales, il faut toutefois en consommer en très grandes quantités pour qu’il ait un impact négatif sur nous et nos enfants. Il n’empêche que, même s’il est fort utile dans la prévention de la carie dentaire chez les enfants, le fluor reste et demeure un élément dangereux qu’il vaut mieux apprendre à contrôler.

Que faire en cas de fluorose ?
– Dans un premier temps, amenez votre enfant chez le dentiste qui, à l’aide d’un micro-abrasif, fera disparaître sinon totalement, du moins en bonne partie, ces vilaines marbrures qui déparent ses dents.
– Pour le reste, il faudra surveiller sur la consommation de fluor de votre enfant. Veillez, par exemple, à ce qu’il n’absorbe pas trop de sodas et de jus de fruits (dans la mesure, bien sûr, où ils sont fluorés).
– Quant aux suppléments vitaminiques, si vous lui en donnez, veillez à ce qu’ils ne contiennent pas de fluor.
– Beaucoup d’enfants, lorsqu’il se brossent les dents, avalent du dentifrice, donc, du fluor. Un bon truc : ne lui donnez que la quantité vraiment nécessaire, à savoir la grosseur d’un pois. De cette façon, même s’il en avale, cela sera sans danger.

S’il s’agit de substances décolorantes
Thé, café, chocolat, tisane (prise en grandes quantités), réglisse et tabac, surtout le tabac, décolorent les dents – en l’occurrence les
font jaunir. Tous ces produits contiennent en effet des substances ou agents colorants (caféine, goudron, bois de réglisse, etc.) s’attaquant directement à l’émail de vos dents.
– Le plus sage serait donc d’en limiter la consommation et, en particulier, si c’est votre cas, de cesser de fumer : rien de pire que le tabac, en effet, pour faire perdre leur éclat aux dents même les plus solides.

Quelques conseils supplémentaires
– Au moins 2 fois par an, si cela vous est possible, prenez rendez-vous chez votre dentiste pour un nettoyage en profondeur, suivi d’un ponçage et d’un polissage. Brossez vos dents régulièrement, au moins 2 fois par jour, pendant 3 minutes. Complétez votre dernier brossage par le passage d’un fil dentaire.

S’il s’agit du tartre
Ne perdez pas votre temps : même le brossage le plus énergique ne saurait venir à bout de ces dépôts brunâtres s’accumulant sur vos dents.

La seule personne qualifiée pour les enlever, c’est encore et toujours votre dentiste – ou un hygiéniste dentaire. La cause première du tartre, c’est la calcification de la plaque dentaire. ..
Le tartre se compose à 75 % de cristaux de calcium et de magnésium, minéraux essentiellement apportés par votre salive. C’est dire qu’il est difficile à combattre : vous pouvez y arriver si vous vous en prenez à la source même du problème, à savoir la plaque dentaire.

Comment vaincre la plaque dentaire 
– Beaucoup de dentistes le recommandent : avant chaque brossage, utilisez un bain de bouche antiplaque. De la sorte, vous éliminerez une bonne partie des germes (40 %) présents dans votre bouche.
– Brossez-vous les dents au moins 2 fois par jour, sinon 3, pendant 3 minutes (voir encadré Technique de brossage).
– Complétez obligatoirement votre dernier brossage par le passage du fil dentaire, de manière à déloger la plaque avant qu’elle ne s’incruste définitivement.
– Consommez le moins de sucres possibles car c’est la cause majeure de la plaque dentaire. Si vous en consommez, brossez-vous les dents tout de suite nprèa.
– Tous les ans, consultez votre dentiste pour un détartrage en règle ; rappelez-vous : lui seul peut accomplir cette opération.

Le principal risque inhérent au tartre
II s’agit de la gingivite, à savoir l’inflammation des gencives. La gingivite elle-même, si elle n’est pas traitée, débouchera inévitablement sur une parodontopathie (voyez Déchaussement des dents, même section) et, finalement, sur la perte de vos dents. Ne prenez donc aucun risque : faites détartrer régulièrement vos dents. Mieux encore, luttez contre la plaque dentaire.

Où le tartre a~t-il tendance à s’accumuler ?
Ses sites de prédilection sont la face interne des incisives du bas
et la face externe des molaires du haut.

Technique de brossage-          Optez pour une brosse à poils synthétiques souples et arrondis. Oubliez la soie naturelle : elle est coûteuse et fort peu hygiénique.

–          Ne brossez jamais vos dents trop énergiquement : vous userez l’émail. Faites-le doucement, en prenant bien soin cependant de nettoyer chacune des face de vos dents.

–          L’angle de brossage doit être de 45° par rapport à la dent.

–          Brossez toujours vos dents de bas en haut et de haut en bas, jamais horizontalement. N’oubliez pas de nettoyer la face externe et la face interne.

–          À la fin de l’opération, massez doucement vos gencives à l’aide de votre brosse, cette fois dans le sens horizontal. Ce traitement a pour but de déloger les résidus de plaque et de donner plus de tonus à vos gencives.

–          Au moins tous les 3 mois, changez de brosse pour éviter
l’accumulation de germes.

 

Mais aussi

  • Gare aux blanchisseurs de dents. Ils contiennent pour la plup du peroxyde d’hydrogène, une substance qui, à force d’être utili, sée, peut être cause de cancer, surtout chez les fumeurs. Adressez vous plutôt à votre dentiste qui pourra vous faire le mê traitement, sans le moindre danger.
  • Buvez beaucoup d’eau : outre ses nombreux bienfaits pour santé, elle empêchera les substances décolorantes d’adhérer à vos dents.

Commentaires