Ampoule

Ampoule

Causes et Symptômes associés

Brûlure: Premier degré : douleurs, peau rouge qui blanchit à la pression; Deuxième degré : bulles et vésicules, douleurs, peau rouge, suintements; Troisième degré : difficultés respiratoires, douleurs, état de choc, infection, insensibilité des zones affectées, œdème, peau blanche, brune ou noire

Coup de soleil: Desquamation, fièvre (dans les pires cas), maux de tête, peau rouge et sensible, sensation de brûlure

Diabète sucré: Bouche sèche, bourdonnements d’oreilles, crampes musculaires dans les jambes, engourdissement, faim excessive, fatigue générale, frigidité, gain de poids (dans le cas du diabète gras), impuissance, mauvaise haleine, perte de la libido, perte de poids (dans le cas du diabète maigre), soif excessive, urines abondantes et fréquentes, vision trouble (dans le cas du diabète gras), vulnérabilité aux affections cutanées et vaginales (dans le cas du diabète gras)

Engelure: Formation d’ampoules, pâleur et insensibilisation de la peau, rougeur, sensibilité et picotements sur la partie affectée

Frottements répétés: Aucun si ce n’est une éventuelle fatigue musculaire due à une longue randonnée ou à un travail manuel intense

Herpès: Démangeaisons, enflure, formation de petites vésicules regroupées qui éclatent et se couvrent d’une croûte, picotements sur la zone affectée (les lèvres, la vulve ou le pénis), relations sexuelles douloureuses

Mycose du pied: Bulles prurigineuses dans les cas les plus sévères, démangeaisons, peau craquelée autour des orteils, taches rouges et blanches

Réaction allergène à des médicaments:  Ampoules, convulsions, démangeaisons intenses, perte de conscience, plaques rouges plus ou moins étendues, vésicules

Réaction allergène à une plante: Ampoules, démangeaisons intenses, enflure, lésions cutanées plus ou moins étendues

Varicelle (chez un adulte): Boulons rouges qui apparaissent d’abord sur le tronc puis sur le cou, les membres et la tête, croûtes, démangeaisons intenses, fièvre, frissons, infection des lésions, manque d’équilibre, maux de tête, toux, vésicules (les épidémies sévissent généralement en janvier et en mai et ce sont surtout les enfants qui sont affectés)

Ce que vous pouvez faire
Quelle que soit la cause de vos ampoules, celles-ci se ressemblent toutes. Une bulle de liquide s’accumule entre deux couches de tissus cutanés, provoquant ainsi un léger gonflement de la peau.
En règle générale, mieux vaut ne pas drainer vos ampoules. La guérison sera plus rapide et les risques d’infection moindres si vous n’intervenez pas.

S`il s’agit d’une brûlure
Pour les brûlures au premier degré
– Placez la partie brûlée sous l’eau froide durant une dizaine de minutes.
– Dans les jours qui suivent, appliquez des compresses d’eau froide ou mieux, des cataplasmes d’aloe vera, d’argile, de chou ou de pommes de terre crue, râpée et salée.
– Appliquez un morceau de gaze directement sur la peau, puis placez le cataplasme. Remplacez le cataplasme toutes les heures durant les premières heures.
– Si la brûlure est étendue, buvez beaucoup d’eau pour prévenir une déshydratation (2 litres par jour).
– Au besoin, prenez de l’aspirine ou du paracétamol pour soulager la douleur.

Pour les brûlures au deuxième degré
– Placez la partie brûlée sous l’eau froide pendant une dizaine de minutes. Si nécessaire, nettoyez la plaie avec du savon.
– Couvrez la brûlure de gel d’aloe vera ou d’une compresse d’eau froide. La compresse doit être propre afin de minimiser les ris-
ques d’infection.
– Si la brûlure affecte un membre, maintenez celui-ci plus haut que le cœur.
– Voyez un médecin le plus rapidement possible.

Pour les brûlures au troisième degré
– Si les vêtements sont en feu, enveloppez la victime d’une couver-
turc épaisse, d’une grande serviette pour étouffer le feu, ou utili-
sez de l’eau.
– Ne retirez pas les vêtements car vous risquez ainsi que la peau soit arrachée. N’appliquez rien sur les brûlures.
– Placez la partie brûlée sous l’eau froide pendant une dizaine de minutes.
– Appelez une ambulance.
– Couvrez la brûlure de gel d’aloe vera, d’une gaze stérile ou d’une compresse d’eau froide. Veillez à ce que la compresse soit propre afin de minimiser les risques d’infection.
– En cas de choc (pouls supérieur à 100 pulsions minutes, faiblesse, étourdissements, peau froide et moite), étendez la victime sur le dos et surélevez ses jambes à l’aide d’oreillers.
– Au besoin, pratiquez la respiration artificielle.
– Ne donnez rien à la victime : ni médicament, ni nourriture liquide ou solide, ni alcool, etc.
– Une seule exception possible : si aucun secours médical n’est possible dans les 2 heures, vous pouvez donner 100 ml de la préparation suivante au brûlé toutes les 15 minutes. Le brûlé doit cependant être conscient, bien réveillé et ne pas avoir la nausée :

• 1 litre d’eau ;
• 1/2 c. à café de sel ;
• 1/2 c. à café de bicarbonate de soude.
Si l’ingestion du mélange donne la nausée, renoncez immédiatement à ce traitement.

La plante des brûlures

L’aloe vera, une plante grasse qui pousse abondamment au Mexique et dans le Sud des Etat-Unis, s’avère très efficace pour soigner les brûlures. Elle y est d’ailleurs bien connue sous le nom de « plante des brûlures ». Cette réputation a fait l’objet d’expériences fort concluantes. Des chercheurs du Centre des grands brûlés de l’Université de Chicago ont même réussi à sauver la vie d’animaux gravement brûlés qui, normalement, auraient été sacrifiés étant donné le coût exorbitant des ressources médicales conventionnelles. Cette plante a fait aussi l’objet de recherches en ce qui concerne les brûlures dues aux radiations. (À cet effet, voyez L’aloe vera, un remède souverain contre les ulcères de la bouche à la rubrique Douleur dans la bouche dans la section Bouche). Le gel d’aloe vera combine plusieurs avantages : il est antiseptique, cicatrisant, anesthésiant et, qui plus est, il favorise la repigmentation normale de la peau.

Nous l’avons vérifié à plusieurs reprises. Ainsi, la jeune fille de l’un des auteurs de cet ouvrage s’était sévèrement brûlée la paume de la main en saisissant la poignée d’un poêlon tout en fonte oublié sur l’élément du poêle qui chauffait au maximum. Ne voulant pas laisser tomber le poêlon sur le plancher, cette jeune fille a maintenu le manche brûlant bien fermement durant quelques secondes avant de redéposcr le poêlon. Résultat : quelques bulles grandes comme une pièce de 1 franc sont tout de suite apparues dans la paume de la main.

La douleur était vive.

Heureusement, la mère de la petite disposait d’un tube de gel d’aloe vera d’excellente qualité. Elle a immédiatement couvert la lésion d’une épaisse couche de gel. Quelques heures plus tard, il ne subsistait rien de la brûlure au deuxième degré.Pour profiter des bienfaits de la « plante des brûlures l’idéal est d’avoir recours au gel mucilagineux de la plante fraîche. Sinon, tournez-vous vers les produits de qualité disponibles sur le marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S’il s’agit d’un coup de soleil
Vous le savez, avant de vous exposer au soleil ne serait-ce que pour une toute petite heure, vous devez vous badigeonner de crème solaire. Vous le savez mais, comme bien des gens, peut-être oubliez-vous de temps en temps ? ;
A défaut de prévenir, vous devez alors guérir. Un coup de soleil est en fait une brûlure. Une brûlure au premier degré si la peau est recouverte de plaques rouges, et au deuxième degré si des bulles se forment.
Le traitement s’apparente donc à celui des brûlures.
– Appliquez des compresses humides et froides ou du gel d’aloe vera.
Buvez beaucoup d’eau (2 litres par jour) pour prévenir la déshydratation.
– Si les bulles sont importantes consultez un médecin.

Quelques rappels préventifs
– Évitez de vous exposer entre 10 et 15 heures .
– Le reste de la journée, ne manquez jamais d’appliquer une lotion solaire offrant une bonne protection, même les jours nuageux.
N’oubliez pas que les rayons solaires traversent allègrement les nuages.
– Exposez-vous graduellement et pas plus de 15 minutes les premiers jours.
– Les personnes blondes, rousses et celles qui ont un teint pâle sont
plus sensibles au soleil.
– Attention ! Les coups de soleil sont les grands responsables des cancers de la peau.

S’il s’agit d’ampoules résultant de frottements répétés
Ce type d’ampoules, bien connues des grands marcheurs, des sportifs et des travailleurs manuels, sont généralement localisées sur les pieds et les mains. Vous pouvez les prévenir assez aisément grâce à quelques précautions élémentaires.

– Portez des chaussures bien adaptées à vos pieds et 2 paires de chaussettes. Le frottement se fera alors sur les 2 chaussettes plutôt que sur Tunique chaussette et votre pied.
– Portez des gants de protection lorsque vous effectuez des travaux manuels ou tout autre activité susceptible de vous abîmer les
mains.
– Si l’ampoule se déchire, replacez la peau sur la lésion – elle constitue un excellent pansement -, appliquez une solution antiseptique, et couvrez avec une compresse stérile.

S’il s’agit de l’herpès
L`herpès est une maladie infectieuse très contagieuse. Il peut être provoqué par deux types de virus :
– l`herpès de type 1 (herpès buccal) ;
– l’herpès de type 2 (herpès génital).
L’herpès est généralement sans gravité mais à cause de son caractère chronique vous risquez fort d’en souffrir toute votre vie durant. De façon épisodique toutefois.
Les éruptions qui mettent entre 7 et 10 jours à guérir peuvent être déclenchées par différents facteurs : un rhume, un stress excessif, une exposition prolongée au soleil, un changement hormonal, une maladie ou une relation sexuelle. Chez certaines femmes, l’herpès refait surface tous les mois lors des règles. La grossesse s’avère aussi une période propice.

Vous désirez prévenir ?
– Redoutez les toilettes publiques qui sont, comme chacun le sait, de véritables nids de microbes. Ceux de l’herpès y compris.
– Dans la même veine, prenez soin de ne pas répandre vos virus lorsque vous êtes victime d’une poussée d’herpès.
– Que vous soyez affecté d’herpès buccal ou d’herpès génital, évitez eje toucher les zones d’infection. Après un traitement, lavez-vous soigneusement les mains afin de ne pas transporter l’infection ailleurs ou de ne pas contaminer un de vos proches.
– Faites particulièrement attention aux yeux qui peuvent devenir le site d’ulcères cornéens.
– Les poussées d’herpès vont souvent de.pair avec une défaillance du système immunitaire. Une alimentation saine et équilibrée, des activités physiques régulières, un peu de temps pour les ami(e)s et la détente, voilà autant d’éléments vivifiants pour votre système immunitaire.
– Consommez avec modération les aliments qui acidifient l’organisme : alcool, café, sucreries, produits laitiers, fruits acides, etc.

Vous souffrez d’herpès buccal ?
Pour soulager les démangeaisons, empêcher votre lèvre d’enfler et écourter la durée de l’éruption, appliquez un cube de glace sur la zone atteinte et ce, plusieurs fois durant la première journée. Intervenez dès les premiers signes. Plus vous agissez vite, meilleurs sont les résultats.
Appliquez ensuite de la vitamine E ou du gel d’aloe vera pour accélérer la cicatrisation des ulcères. Vous pouvez utiliser une crème riche en vitamine E, ou encore percer une capsule de vitamine E et en appliquer le contenu sur les ulcères.

La première poussée d’herpès
La première poussée d’herpès peut se manifester par des éruptions sur le palais, les gencives et la face interne des joues. Il n’est pas rare que cette première poussée, passablement douloureuse, se manifeste chez les jeunes enfants. Il est fort possible que celui-ci ait alors du mal à boire et à manger.
– Pour protéger les ulcérations contre le frottement des dents, appliquez une petite quantité de gelée de pétrole sur chacune
d’elles.

Vous souffrez d’herpès génital ?
– L’herpès génital est une maladie vénérienne qui se transmet par contact direct avec une personne infectée, même si cette dernière
ne présente pas les symptômes de la maladie,
– Vous pouvez également vous contaminer vous-même en transportant le liquide contagieux des vésicules d’herpès buccal sur
vos organes génitaux. Si vous souffrez d’herpès buccal, vous devez donc éviter de toucher vos organes génitaux sans avoir préalablement lavé vos mains.
– Evitez tout contact génital avec une autre personne tant que toutes les vésicules ne sont pas complètement disparues.
– Pour diminuer l’intensité et la durée des éruptions, prenez une dizaine de capsules d’ail dès que se manifestent les premiers symptômes. Prenez ensuite 2 à 3 capsules par jours jusqu’à ce que toutes les vésicules soient parties.
– Appliquez du gel d’aloe vera et de la vitamine E sur les zones touchées.

Incurable mais traitable
La médecine considère que l’herpès génital est une maladie incurable mais elle dispose tout de même de quelques traitements pour réduire la durée moyenne des épisodes et permettre ainsi de diminuer les risques de contagion.
– L’aciclovir est un antiviral qui existe sous la forme de compresses et de crème. Consultez votre médecin pour plus de détails.

L’herpès du nouveau-né 
L’herpès du nouveau-né est une des formes les plus sévères de l’herpès. Il est transmis à l’enfant lors d’un accouchement vaginal si la mère présente alors des vésicules au niveau du vagin. La contamination se fait par les yeux de l’enfant mais le virus atteint rapidement tous les organes du corps. Une fois sur deux, l’herpès du
nouveau-né est fatal.
– Pour éviter un tel scénario, l’accouchement se pratique alors par
césarienne.

S’il s’agit d’une réaction allergène à des médicaments
– Interrompez immédiatement la prise du médicament allergène et consultez votre médecin pour obtenir un équivalent non allergène.
– Pour soulager les démangeaisons, appliquez des compresses
d’eau froide ou prenez des bains tièdes au bicarbonate de soude.
Pour favoriser l’assèchement et la cicatrisation des vésicules, appliquez de la lotion calamine.

Commentaires