Acné

Acné

Causes et Symptômes associés

Changements hormonaux (chez les adolescents en particulier):  Éruption cutanée au niveau du visage, du cou. des épaules et de la partie supérieure du thorax, formation de boutons pouvant atteindre un centimètre de diamètre, formation de points noirs, formation occasionnelle d’abcès et de kystes pouvant laisser des cicatrices, peau huileuse, rougeur et sensation douloureuse

Cosmétiques de mauvaise qualité:  Mêmes symptômes que ceux mentionnés ci-dessus dans Changements hormonaux

Encrassement de l’organisme: Mêmes symptômes que pour les changements hormonaux f abus d’alcool ou de drogues, manque d’énergie, mauvaise alimentation, mauvaise santé générale

Facteurs psychologiques:  Mêmes symptômes que pour les changements hormonaux + anxiété, nervosité, stress excessif, etc.

Médicaments: Mêmes symptômes que ceux mentionnés ci-dessus dans Changements hormonaux

Ce que vous pouvez faire
S’il est un « bourgeonnement » que les ados n’apprécient pas du tout, c’est bien celui qui résulte de l’acné. Pour certains adolescents, l’acné est une véritable épée de Damoclès suspendue au-dessus de leur tête. La promesse d’une nouvelle rencontre, celle d’une sortie spéciale est inévitablement ternie par la menace d’un horrible bouton qui aura choisi le jour « J » pour éclore.
L’acné qui affecte 75 % des jeunes garçons et 50 % des jeunes filles n’est cependant pas que juvénile. Elle peut aussi se manifester chez l’adulte.
Chez l’adolescent aussi bien que chez l’adulte, plusieurs traitements permettent une nette amélioration de la peau et ce, quelle que soit la cause de votre acné. Vous trouverez ces divers traitements un peu plus loin dans Mais aussi…

Mais avant d’en venir là, examinons de plus près les différentes causes de l’acné ainsi que les solutions les plus spécifiques.

S’il s’agit de changements hormonaux (chez les adolescents en particulier)
L’acné affecte souvent les jeunes gens encore mal équilibrés sur le plan hormonal. Chez le jeune homme, elle est due à une hausse d’androgènes tandis que chez la jeune femme, ce sont les œstrogènes qui en sont responsables.
Dans un cas comme dans l’autre, la hausse hormonale stimule la production de sédum. L’excès de matières grasses cutanées combiné à d’autres composantes biochimiques s’accumule dans les pores de la peau, s’oxyde, ce qui provoque des points noirs et des pustules à pointe blanche.
Il existe aussi une acné de la ménopause liée elle aussi aux perturbations hormonales qui caractérisent cette épisode de la vie féminine.

S’il s’agit de cosmétiques de mauvaise qualité
Une forme d’acné (l’acné de contact) résulte de contacts répétés avec des produits qui bloquent les pores de la peau. C’est principalement le cas avec certains produits cosmétiques de mauvaise qualité. Pour épargner les pores de votre peau, choisissez des produits dont la mention « non-comédongénique » figure sur l’étiquette. D’autres produits comme la brillantine, les huiles lourdes qu’utilisent les mécaniciens et les machinistes, de même que certaines huiles minérales parfumées qui, chose aberrante, sont vendues pour les soins des bébés ou comme huiles de massage, risquent également de bloquer les pores de la peau.

S`il s`agit d’un encrassement de l’organisme
La peau fait partie des organes sécréteurs du corps. Lorsque les poumons, les reins et le foie ne suffisent pas à la tâche, c’est elle qui prend la relève et qui évacue le trop-plein de toxines. D’où ces
fameux boutons. Pour une désintoxication générale du corps, voici 2 préparations à base de plantes dépuratives utiles.

Décoction de pissenlit
1. Ajoutez 50 g de racines ou de feuilles dans 1 litre d’eau. /
2. Laissez mijoter 2 minutes, puis laissez infuser 10 minutes.
3. Buvez 3 verres par jour.

Tisane contre l’acné
1. Mélangez :
– 40 g d’alchemille vulgaire ;
– 30 g de fleurs de lamier blanc ;
– 30 g de fleurs de pensée sauvage.
2. Mettez 1 à 2 cuillerées à café de ce mélange dans une tasse et
remplissez la tasse d’eau bouillante.
3. Buvez 3 tasses par jour.

La question du chocolat
Certains mythes semblent vouloir durer éternellement. Ainsi en est-il de celui qui voudrait que l’acné résulte d’une trop grande consommation de chocolat. Pourtant, il n’existe aucune recherche médicale pour étayer cette croyance. ,
Au contraire, des expériences ont démontré que l’ingestion de chocolat ou de tout autre matière grasse ne semble pas avoir d’incidence sur l’acné. À court terme, tout du moins.
Néanmoins, si vous avez l’habitude de consommer beaucoup de graisses ou encore si vous travaillez dans une atmosphère « graisseuse », dans une cuisine de restaurant par exemple, vous favorisez une accumulation excessive de sébum dans les pores de la peau. Ces petits amas graisseux sont des foyers propices aux infections, les-quelles se manifestent par des boutons.

– En matière d’alimentation, il semble donc, ici comme dans bien d’autres domaines, que la règle du juste milieu soit la meilleure.
Mangez de façon équilibrée sans trop abuser des graisses, des sucres et des produits industrialisés mais évitez aussi de vous contraindre inutilement.

S’il s’agit de facteurs psychologiques
Des études ont démontré que le stress peut aggraver les problèmes d’acné.
– Une petite séance de relaxation quotidienne, de bonnes nuits de
sommeil représentent donc peut-être urie partie de la solution.

S’il s’agit de l’hérédité
Si vos parents ont souffert d’acné, vous risquez davantage d’en souffrir vous-même. II existe en effet des familles d’acnéiques.
– Accordez à votre peau les soins mentionnés ci-dessous (dans
Mais aussi…) en espérant une délivrance rapide de ce fardeau ancestral.

S’il s’agit de médicaments
Certains médicaments peuvent provoquer une éruption acnéique chez les personnes qui y sont prédisposées. Il s’agit :
– des barbituriques ;
– des corticoïdes et de la vitamine B12 ;
– des médicaments à base d’iode et de brome (les sirops) ;
– de l’isoniazide, de la quinine et de la vitamine D.

Mais aussi…

Les divers traitements contre l’acné
Les traitements qui suivent valent pour tous les troubles de l’acné, que ce soit chez l’adolescent ou l’adulte.

Les substances médicamenteuses
Plusieurs substances médicamenteuses peuvent vous aider. La trétinoïne est une crème médicamenteuse dérivée de la vitamine A que vous ne pouvez obtenir que sur ordonnance médicale. Cette crème permet d’éliminer les cellules mortes cutanées et améliore ainsi l’apparence des peaux acnéiques.
– Elle peut cependant irriter la peau. Si tel est le cas, espacez les applications, réduisez la quantité que vous appliquez, ou encore demandez à votre médecin de vous prescrire une crème moins concentrée.
–  Autre inconvénient de la trétinoïne, elle rend votre peau plus
vulnérable aux rayons solaires. Si vous en faites usage, vous devez donc éviter de vous exposer au soleil sans protection adéquate.

– Plusieurs produits à base de souffre, de résorcinol et d’acides vitaminiques A disponibles en pharmacie ou sur ordonnance donnent de bons résultats. Ces produits délogent et assèchent l’excès de sébum, prévenant ainsi les éruptions cutanées.
– Pour les acnés persistantes, votre médecin peut vous prescrire
une lotion ou une crème antibiotique, ou encore des antibiotiques oraux.
– Il existe un autre médicament (sous forme de comprimes) prévu pour les cas d’acné rebelle à tout autre forme de traitement. Il
s’agit du Roaccutane , un traitement qui doit être poursuivi de 16 à 20 semaines et qui réussit dans 80 % des cas.
– Ce traitement exige toutefois une surveillance médicale importante puisqu’il peut entraîner des malformations congénitales chez le fœtus. La femme à qui son médecin prescrit le Roaccutane doit donc utiliser une méthode de contraception des plus efficaces.

– Le Roccutane entraîne aussi d’autres effets secondaires : assèchement de la peau et des yeux, saignements de nez, douleurs musculaires et augmentation du taux de cholestérol et des tryglycérides. C’est donc un « pensez-y bien »!

Cette bonne vieille argile
– Deux ou 3 fois par semaine, appliquez une petite quantité de boue d’argile sur votre visage, laissez sécher et nettoyez.
Souvenez-vous que, pour garder ses propriétés médicinales intactes, l’argile ne doit pas entrer en contact avec du métal.
Quelques variantes-:
– délayez votre argile avec de l’eau de rose, du jus de chou frais, du vinaigre de cidre ou de vin ;
– ajoutez une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus (radiata) ou de lavande officinale (vera) à votre préparation ;
– faites précéder votre masque par un bain de vapeur facial.

À la Cléopâtre

L’aloe vera est une plante tout à fait indiquée pour les soins de la peau. La légende rapporte même que Cléopâtre en usait abondamment pour préserver sa beauté. Si vous souffrez d’acné, l’application régulière de gel d’aloe vera ne peut qu’améliorer l’aspect de votre peau. La bonne réputation de l’aloe vera en matière de soins de la peau n’est en rien surprenante si l’on considère ses multiples propriétés, qui ont fait l’objet de travaux scientifiques concluants.
Ainsi donc :
1. Il rééquilibre le pH de la peau.
2. Il stimule la microcirculation sanguine cutanée.
3. II nourrit la peau.
4. Il déloge les cellules mortes et favorise le renouvellement des nouvelles cellules.
5. Il hydrate et tonifie la peau.
6. Il désinfecte.

Par ailleurs, étant donné la piètre qualité de plusieurs produits cosmétiques à base d’aloe vera, nous vous recommandons d’utiliser du gel d’aloe vera pur (en vente dans les boutiques de produits diététiques) et de l’ajouter vous-même à vos produits cosmétiques.
– Déposez une petite quantité de gel d’aloe vera dans le creux de votre main, ajoutez un peu de lotion nettoyante et mélangez avant d’utiliser. Procédez de la même façon pour améliorer vos crèmes de jour ou de nuit.

De l’acné et des cactusL’acné cornée, ça vous dit quelque chose ? Il s’agit d’une maladie extrêmement rare qui donne lieu à des excroissances en forme d’épine. Eh oui ! Comme chez le cactus ! En comparaison, nos petits boutons d’acné deviennent tout à coup bien innocents. Le terme scientifique pour cette misérable affection : kératose folliculaire contagieuse.

 

 

 

Pouvez-vous crever vos boutons ?
Devant votre miroir qui vous renvoie l’image de vos boutons en pleine expansion, peut-être êtes-vous parfois tenté d’en faire éclater quelques-uns. Mais est-ce la meilleure chose à faire ? Et bien, les spécialistes ne sont pas tous du même avis.

– Une chose est toutefois certaine, si vous voulez crever un bouton, mieux vaut attendre qu’il soit « mûr ».
– Si vous devez forcer pour vider un pore de peau encombré, attendez encore quelques jours.
– Suite à votre « opération », nettoyez bien la peau avec de l’eau et du savon.
– Pour « préparer le terrain », faites précéder votre « intervention » par un bain de vapeur facial. La chaleur dilate les pores de la peau, ce
qui en facilite le nettoyage.

Attention !
L’iodinc, une substance que contiennent certains aliments peut aggraver vos problèmes d’acné. Et quels sont ces aliments ?
– Il y a d’abord le sel ionisé – et par conséquent les repas de type
« fast-food ».
Comme le rapporte Jean Carper dans Food, Your Miracle Médiane , la Consumer’s Union (Union des consommateurs) des États-Unis a déjà analysé un repas de type « fast-food » qui contenait 30 fois plus d’iodinc que la dose recommandée qui est de 150 microgrammes par jour (DJR américaine).
Faisons le calcul : 30 x 150 = 4.500 microgrammes, une quantité
bien suffisante pour aggraver les problèmes d’acné. Selon le Dr James E. Fulton, directeur de l’Acné Research Institute à Newport Beach en Californie, 1.000 microgrammes par jour peuvent déjà causer des problèmes.
– Viennent ensuite les algues – en particulier l’algue Kelp , les crevettes et les fruits de mer.
– Sont particulièrement visés parmi les légumes : brocoli, oignon blanc et asperges. Une grande consommation de ces légumes pourrait éventuellement aggraver vos problèmes d’acné.

Commentaires